Projet Voie Ferrée Centre Europe Atlantique, pour la CFDT de Bourgogne-et de Franche-Comté une opportunité à saisir !

Publié le 15/06/2017 à 10H42
Le 7 mars dernier la CFDT Bourgogne et Franche organisait une journée d’informations, réflexions et débats sur les transports dans la nouvelle « grande région ». Nouvelle compétence transports scolaires de la région, renouvellement de la convention région-SNCF sur les transports voyageurs régionaux, débat public projet Voie Ferrée Centre Europe Atlantique VFCEA, électrification de la ligne Nevers Chagny, telles étaient les sujets à l’ordre du jour. La CFDT Bourgogne Franche-Comté soutient le projet VFCEA dans sa globalité. 

Les différents débats tant internes que dans le cadre du débat public ont forgé notre conviction que ce projet doit aller au terme de son processus.

Ce débat autour de la VFCEA et son intérêt démontré lors des débats publics par les différents acteurs de la société civile, élus politiques, usagers, prouvent s’il en était besoin de l’attente suscité par ce projet. Les attentes des citoyens en terme économiques, sociales et écologiques sont grandes et il serait bon dans une société en quête d’un renouveau démocratique que le débat démocratique organisé ne soit pas qu’un lieu d’expression mais qu’il pèse aussi sur les décisions à venir.

 

Néanmoins la question du phasage du projet se pose depuis quelques mois Faut-il prioritairement commencer par le raccordement TGV-TER à Montchanin ou par la mise en œuvre d’un Fret ferroviaire avec l’électrification Nevers-Chagny ?

L’électrification prioritaire du tronçon Nevers-Chagny, dernier chainon non électrifié de la VFCEA serait enfin l’aboutissement du projet global de sa partie électrification :

Cette modernisation apportera une plus-value en termes de confort, de gain de temps pour les usagers et traitera positivement la mutation énergétique :

  • L’électrification assurera un report modal fret et voyageur et améliorera la desserte des différents territoires,
  • Seule cette phase finale d’électrification sera éligible aux fonds européens,
  • Sa rentabilité socio-économique positive traduira une bonne utilisation des fonds publics.

 

En téléchargement ci-dessous les contributions de la CFDT de Bourgogne Franche-Comté ainsi que du Comité régional transport équipement CFDT. On y trouvera également les comptes-rendus du débat public ainsi que les articles consacrés à notre journée du 7 mars dans nos publications respectives.