J-10 avant le congrès de fusion des 21-22 & 23 juin, riche activité 2012-2017 des CFDT Bourgogne et Franche Comté

Publié le 11/06/2017 à 16H48
J-10 : avant le congrès de fusion, les syndicats CFDT Bourgogne et Franche Comté auront à se prononcer sur l’activité de leur région depuis leur dernier congrès respectifs. 2012-2017 pour la CFDT Bourgogne, 2013-2017 pour la Franche-Comté, nos 2 Unions Régionales Interprofessionnelles (URI) rendent compte du bilan de mandature à leurs syndicats qui auront à en débattre le 21 juin à Dôle (Jura) avant le congrès de fusion proprement dit les 22 et 23 juin 2017.

Rappelons comme le souligne Chantal DELHOMME, Secrétaire générale de l’URI CFDT Bourgogne, dans le préambule que ces rapports d’activité sont « d’abord la reconnaissance de l’activité de tous les militants et adhérents….que que soit le niveau de responsabilité de chacun ».

 

Après un panorama/contexte de nos deux régions, le rapport bourguignon expose notre activité dans les différents domaines d’action de la région :

  • Emploi, formation professionnelle & sécurisation des parcours professionnels,
  • Qualité de vie au travail,
  • Implication pour l’emploi des travailleurs handicapés,
  • Engagement pour les salariés des Très Petites Entreprises (TPE),
  • Elections fonctions publiques : CFDT 1ière en Bourgogne
  • Notre action au Conseil économique et social et environnemental régional (CESER) et réforme territoriale,
  • Protection sociale et animation du réseau des mandatés dans les caisses de Sécu,
  • Commission Europe,
  • Développement & syndicalisation : plus de 17 000 adhérents en 2016,
  • Formation syndicale : 720 stagiaires en 2016 et 32 animateurs !,
  • Juridique,
  • Communication,
  • Trésorerie.

…. Pour déboucher sur la démarche de création des CFDT Bourgogne et Franche-Comté engagée depuis 2015.

 

Le rapport d’activité 2013-2017 de nos collègues franc-comtois est structuré différemment articulé sur les thèmes de leur plan de travail avec deux originalités, le travail syndical transfrontalier avec le Syndicat suisse UNIA et le groupe d’animation « pôle auto » avec le soutien technique de SYNDEX.

  • Le pouvoir d’influence (CESER, protection sociale, groupe frontalier),
  • Le développement,
  • La représentativité,
  • La communication,
  • Le tuilage générationnel,
  • L’appui aux revendicatifs (emploi, formation professionnelle, handicap, égalité professionnelle, pôle auto, juridique, cadres),
  • L’accès aux services publics,
  • Le relais des positions confédérales,
  • Le développement durable,
  • Le projet de création d’une URI Bourgogne Franche comté.

VISUEL ra bfc+ d’infos : les 2 documents en téléchargement sur la partie « adhérent » du site